Partagez | 
 

 Nicky Hellburn - une Lune prisonnière du Soleil de midi ( 100% - fiche achevée )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nicky Hellburn
avatar

Profil


23 messages.
Inscrit le 27/07/2015.
Chargée de comm. du Palais

 
MessageSujet: Nicky Hellburn - une Lune prisonnière du Soleil de midi ( 100% - fiche achevée ) Lun 27 Juil - 2:03

[presentation][pentete prenom="Nicky" nom="Hellburn" img="http://image.noelshack.com/fichiers/2015/31/1437955519-ghf.jpg" citation="Survivre, c'est la base. Vaincre, c'est la base. Le reste, on s'en fout"][pinfos prenom="Nicky" nom="Hellburn" nationalite="Autrichienne (avec des origines incertaines)" age="20 ans" metier="Leadeuse du Parti féministe de Vienne" groupe="Aphrodites"][pcaractere]« Ce monde est aussi sauvage qu'avant. Rien ne change, mais tout se modernise. Avant, l'Homme chassait les animaux pour se nourrir, car l'Homme était le plus fort. Aujourd'hui, l'homme chasse les femmes pour satisfaire son besoin de sexe, car l'homme est un porc. L'Homme est animal, nous le savons... Mais l'homme n'est il pas plus sale que les animaux ? Les bêtes sont douces, parfois, et aiment les caresses. Les bêtes protègent leurs petits, et les mâles défendent les femelles dans certains cas. Voyez vous, dans tout règne animal, la femelle est un luxe que seul le mâle le plus protecteur, convainquant, fort, intelligent, beau, peut s'offrir. Et ce, uniquement en courtisant, en projetant son avenir sur elle... Mais qu'en est il de la plus immonde des bêtes de ce monde ? Un homme, c'est un monstre qui s'empare de nous, les filles, par de jolies paroles, mais qui ne pense que par le bas de la ceinture. Sommes nous encore coincées dans un pays où les femmes ne sont rien ? Enfin ! Mesdames, mesdemoiselles, messieurs... nan je rigole, pas d'hommes ici, bien sûr (rires dans la salle), mais rappelez vous : Le 1er novembre 1918, Mesdames, nous avons gagné le droit de parler (01/11/1918 = droit de vote des femmes en Autriche) librement, de voter ! A partir de cette date, nous n'avons plus été des jouets !! Alors rebellez vous, ne vous laissez pas abattre !! NOUS SOMMES DES FEMMES, ILS SONT DES PORCS !! (tout le monde répète le slogan, et hurle) Merci. »

Nicky Hellburn, Vienne, 2050; Parti Féministe


Cela est Nicky. Nicky, c'est la petite fille qui aimait ses pères plus que tout. Oui, ses véritables parents l'avaient donnée à un couple homosexuel recherchant des enfants.
Nicky avait été une jolie petite fille, avec des pères aimants. Mais Nicky, elle avait un problème dont elle n'osait plus parler avec eux : à l'école, tout le monde se moquait d'elle, car elle n'avait aucune maman. Alors Nicky, après l'avoir énoncé une fois, et provoqué une colère noire de ses papas, elle avait décidé de garder pour elle les railleries des autres. Parce que Nicky, elle était douce et gentille avant. Elle ne voulait pas blesser les gens...

Mais lorsqu'elle eut douze ans, elle laissa échapper involontairement les moqueries qu'elle avait subies, et l'un de ses deux parents décida d'aller "parler" aux parents et aux enfants qui traumatisaient Nicky... Par "parler", entendez "battre" ou "blesser". Il fut rapidement mit en prison. Par un quiproquo formé volontairement par une des mères ayant été battues par le père de Nicky, ses parents adoptifs en vinrent à penser que Nicky avait tout inventé pour se débarrasser de l'un des paternels, afin d'ensuite tenter de gagner une mère.

Et Nicky, elle changea. Nicky, elle devint plus sombre. Nicky, elle découvrit la véritable nature des hommes. Nicky, elle fut battue et abandonnée, et elle devint une femme, par la suite, forte. Nicky, c'est de la Rancœur, de la Haine envers ses pères qu'elle voulait protéger. Nicky, c'est une âme triste, et si belle, qui a vécu un cauchemar d'enfant. Nicky, elle est vulgaire, elle est combative. Jamais elle ne s'est plainte, elle renferme sa peine en elle, et ne l'exprime qu'une fois la nuit tombée. Nicky, elle a deux faces : le jour, elle est la leadeuse du Parti Féministe de Vienne qui s'est formé en 2046, la battante, la femme qui un jour, frappa un prêtre parce que celui ci revendiquait la suprématie de l'homme sur la femme, en pleine messe. Mais la nuit, c'est une âme en pleurs, qui hurle, qui crie, qui appelle ses pères et ne rêvent que de se faire aimer, et prendre dans les bras. Nicky, elle a besoin d'amour, mais les femmes ne doivent plus compter sur cette chimère, cette fantaisie de sentiment. Les femmes, si elles veulent survivre dans ce monde, se doivent de ne plus être faibles. Alors Nicky, elle les mène vers la victoire, elle les revendique, elle hurle à qui veut entendre (ou ne pas entendre), que bientôt, si la situation ne change pas, ce seront les hommes qui seront battus par les femmes.
Car Nicky, elle a un rêve. Elle rêve de mettre ses pères dans le même état qu'ils l'ont forcé à être, en la jetant, la frappant et la bannissant de leur maison à Salzbourg.
Elle rêve de voir les hommes traités en esclaves. Nicky, elle est l'esprit de la féministe active et violente.

Oh, mais elle n'est pas que cela... Nicky, c'est aussi une amie fidèle, une protectrice des plus faible. Nicky, c'est celle qui veut apprendre aux femmes à devenir fortes, c'est celle qui criera jusqu'à en faire peur ses fidèles membres pour les former au langages primaires de ces bêtes-là, ces charognes d'hommes.

Bien que sa haine la fasse agir de la sorte, Nicky est contradictoire dans un sens où elle sait que jamais elle ne pourra retirer de son cœur ses deux père, et une partie d'elle souhaite que tout cela ne ce soit jamais passé...

Nicky, c'est aussi l'image de la sans-abris qui dut manger dans les poubelles, qui dut se ravitailler dans le fleuve, qui dut se fourrer dans les ordures pour leur chaleur, en dépit de leur odeur, qui dut s'abaisser à la prostitution de rue. Nicky, c'est la fille qui sans parents, sans logis, a su survivre, pour se hisser hors du tas, et monter sur l'estrade pour parler.

Instruite, Nicky, c'est l'enfant des rues qui tapait sur les voyous, qui les mettait au sol, et qui allait ensuite à la bibliothèque municipale pour apprendre l'histoire, quand elle n'avait pas la tête clouée par une intimité de mâle sale et abjecte. Vous le devinerez sans doute, mais Nicky est devenue lesbienne. Pire encore, elle ne supporte pas la vue d'un pénis.

En fait, Nicky, c'est l'image de la femme moderne telle qu'on voudrait la voir... Nicky, c'est la Lune, forcée de sourire pour ne pas pleurer.[/pcaractere][pphysique]C'est une cascade, un véritable petit torrent de blondeur que ces cheveux là, de soie, si doux, merveilleux, qui lui tombent juste sur le nez par devant, vers les épaules sinon. L'habitude fera que les chignons pleuvront sur elle, mais lorsqu'elle laissera ses cheveux voler, ils charmeront toute assistance l'écoutant. Un visage lisse se cadre doucement derrière l'or de cette tignasse relâchée, sur lequel des yeux d'une couleur très clair, un marron se rapprochant d'un jaune tellement le foncé a disparu, regarde la foule s'agglutinant devant la femme. Un nez délicat, une bouche parfaite deux oreilles un peu plus grandes peut être que la moyenne, ou en tout cas plus fines, terminent cette tête d'ange, pouvant prendre une apparence si vicieuse que le monde entier peut redouter les expressions circulant au travers.

Continuant sous la paradisiaque chevelure d'orge, le spectateur pourra apercevoir les bras juste assez musclés pour ne pas laisser apparaître les formes des biceps, mais pour pouvoir facilement renverser un gabarit moyen, et une poitrine ni trop grosse, ni trop petite. S'il s'y attarde, il remarquera les formes divines, qui encadrent ses seins, un ventre plat, et de belles hanches, étroites, mais attirantes. Suivant le cours de ce corps, il y trouvera ensuite, sous le pubis complètement glabre mais marqué d'un tatouage honteux d'une ancienne vie de débauche forcée, l'entourant, deux cuisses entraînées au footing matinal et crépusculaire, desquelles découlent gracieusement des mollets bien formées, et des pieds d'une taille tout à fait moyenne. S'il s'attarde surtout sur les doigts, des pieds ou des mains, il y verra des ongles délicatement courbés par la nature, celle ci étant tout particulièrement généreuse avec Nicky.

Cependant, dans cette perfection, se trouvent des marques indélébiles. Le ventre plat de Nicky est marqué de petites cicatrices, et est un petit peu bleu autour de ces dernières. Elles résultent de la fameuse nuit, vous en apprendrez davantage dans l'histoire.

Cependant, parlant de taille et de masse, Nicky fait 1,58 m, pour 46,3 kg. Elle est donc relativement petite et légère.

Quoi ? Oh, vous désirez savoir ce qu'est le tatouage ? Vous aurais-je intriguée à ce point ? Bien, je veux bien vous le dire, à vous, et à vous seules : il y a son numéro de pute (#04 ce qui veut dire qu'elle était la quatrième prostituée de Salzbourg) suivi d'une flèche désignant sa fente, sur laquelle est marqué "fuck and pay". Ce tatouage avait été fait après que son propriétaire qu'elle ne vit qu'une seule fois dans sa vie, lui appose le sceau de son numéro au fer brûlé. Inutile de dire qu'elle n'en voulait pas, et c'est pourquoi elle a honte de faire l'amour. Ou de se montrer nue.

Maintenant, si le spectateur veut se donner la peine de regarder ses habits, ils sont loin d'être luxueux, et reflètent sa vie passée. Un sweatshirt, même durant les meetings, et/ou un tee shirt ample qu'elle a toujours eu en double : un pour dormir, un autre pour sortir. Elle a quelques chemisiers, là n'est pas la question, mais ces deux hauts lui sont emblématiques. Côté pantalons, c'est autre chose, Nicky en a plusieurs, des beaux, des doux, des moulants... De quoi donner envie de la croquer.[/pphysique][phistoire]
Isaac

Isaac, c’était le premier des papas. Isaac, c’était le gentil gringalet, qui avait toujours vécu à Salzbourg, en Autriche. Depuis 28 ans, il y était. Et un secret le taraudait depuis au moins la moitié de ce temps : il était gay. Un véritable homosexuel, qui ne s’assumait pas. Pendant longtemps, il tenta de tirer un, deux, tous ses coups avec une, deux, trois femmes… Mais jamais il ne réussit à éprouver du plaisir par cette méthode.

Alors Isaac, qui devint par la suite chercheur médical à la Crowley Foundation, il perdit foi en l’amour, car il ne voulait pas s’afficher, mais Isaac, plus tard, il rencontra Jacob Hillman. Cet homme, Isaac ne le sut pas avant de se faire embrasser, était homosexuel comme lui, et grandement amoureux. Amoureux de lui. Alors Isaac, il se maria, et le couple choisit de prendre son nom à lui : Hellburn.

Par la suite, Isaac, avec Jacob, se virent donner un trésor, un petit bout de chou, un tout petit bébé, une fille, qu’ils appelèrent Nicky, comme la défunte sœur de Jacob. Nicky était la fille biologique d’une Mary et d’un Jasper, qui devaient fuir le pays. Et Isaac, c’était leur ami…

Mais Isaac, par la suite, il fut le premier engrenage du malheur. Vexé par l’aveu de la petite, par le fait que son bout de chou était moqué à cause de la relation entre les deux pères, il pleura avec elle toutes les larmes de son corps. Puis Isaac, il changea. Isaac, il devint sombre. Isaac, il alla chez les camarades de Nicky, et Isaac, il s’en prit à leur famille. Isaac, il fut emprisonné, et il crut alors, aveuglé, que leur fille s’était débarrassée de lui pour avoir une mère… Isaac, il ne pardonna jamais à Nicky, laquelle n’avait pourtant rien fait de mal.

Jacob

Jacob, il était grand, il était fort ; Jacob, il avait du sang de brésilien, du sang slave, et une touche d’Afrique dans les veines. Jacob, il était un beau mélange, un magnifique blond, la peau foncée. Jacob, il était homosexuel, et le revendiquait clairement. Travaillant dans l’Administration, il était un modèle, et lorsqu’il rencontra Isaac, il devint pleinement heureux.

Jacob, il aimait la petite Nicky qu’un couple leur avait donnée, à Isaac et lui, pour ne pas la jeter dans une vie de fugitive, et lorsque le prénom devint un sujet de conversation entre les deux époux, Jacob fut ému de voir que le prénom de sa sœur Nicky, qui était morte deux semaines plus tôt dans un accident de voiture – disait on - était choisi. Nicky Hellburn existait enfin.

Par la suite, Jacob, il fut la figure la plus paternelle à Nicky, mais lorsque le drame se déroula, lorsque son mari fut emprisonné, lorsque Bella, la mère du petit Leonardo mentit, lui, Jacob, il la crut. Alors Jacob, en rentrant du travail, il demanda à Nicky de venir près de lui, et Jacob, il la gifla une fois en posant cette unique question : « As tu fait exprès d'emprisonner papa Isaac ? ». Lorsque la jeune adolescente répondit par la négative, Jacob la gifla deux fois de suite en posant la même question. Au bout d’une nuit de pleurs, de gifles, de frappes, Jacob, il traîna sa fille adoptive dehors, en lui serrant son poignet qu’il venait de lui casser, et Jacob, il la jeta dans la terre devenue boue, en lui criant de partir sur le champ. Jacob, ce soir là, comme Nicky ne bougeait plus, il battit sa fille adoptive, jusqu’à l’inconscience, et la jeta par la suite dans un coin de rue…

Bella

Bella, c’était une belle femme d’origines italiennes. Une belle brune, aux jambes n’en finissant plus, au fessier de reine, et aux hanches prêtes à enfanter. Bella, c’était une divine déesse, qui avait un seul souci : elle avait perdu son premier mari, père de son Leonardo, en 2040, et depuis, Bella, elle enchaînait les mecs.
Personne ne le sait, mais Bella, elle voulait se faire « ramoner » par Jacob depuis bien longtemps, mais Bella, elle apprit un jour de son fils que Jacob, il était homosexuel. N’en revenant pas, elle discrédita les gays devant son fils, pour lever le voile sur le mystère. Mais Bella, lorsqu’elle se vit agressée par Isaac, elle comprit qu’elle ne se ferait jamais Jacob, et Bella, de rage, accusa la petite Nicky.

Bella, c’était une garce, et elle réussit à se faire Isaac en prison, la nuit même où Jacob frappait Nicky avec sa ceinture, la fouettant jusqu’au sang, lui donnant des coups de pieds dans le ventre pour qu’elle perde connaissance. Bella, c’était LA garce.

Leonardo

Leonardo, c’était le connard, version enfantine. Leonardo, il voulait embrasser Nicky, qu’il trouvait adorable, mais Nicky, elle le rejetait sans cesse. Alors Leonardo, il raconta le secret de la vie des pères de la petite à sa mère, et il prit un malin plaisir à torturer psychologiquement la blonde avec des paroles blessantes.

Leonardo, lorsqu’il eut 16 ans, il se paya un jour une pute. Et Leonardo, il fut surpris, et très heureux, que ce soit Nicky. Lorsqu’il la reconnut, Leonardo jubila, et la dénigra encore plus. Mais à cause de cela, Leonardo, il fut émasculé d’un coup de pied, et Leonardo, il espéra ne plus jamais entendre parler de Nicky.

Alors Leonardo, il fut très embarrassé, et très embêté, lorsque Nicky accéda, en 2049, au poste de leadeuse du Parti Féministe, et Leonardo, il décida de faire quelque chose pour se venger. Leonardo, il engagea un groupe de mercenaires pour enlever Nicky, mais les troupes de l’île furent plus rapides, et Leonardo, faute de ne pas payer ses gars qui avaient « raté » leur job, fut torturé, puis tué.

Nicky

Nicky, elle est une petite fille née sur le territoire Autrichien. Née Eisenberg, elle finira par devenir Hellburn, étant donnée par ses parents à deux homosexuels, Jacob et Isaac, et Nicky, elle s’accomoda alors rapidement. Nicky, c’était la gamine heureuse, innocente et insouciente. Nicky, elle adorait ses pères, mais lorsqu’elle en parla à l’école, elle subit de violentes moqueries. Alors Nicky, elle en discuta avec Jacob, en pleurs, et, voyant que cela le blessait, elle ne voulut pas le dire à Isaac. Mais Nicky, à ses 12 ans, elle ne supporta plus les railleries, et avoua tout à Isaac, dans l’espoir de se faire consoler.
Elle ne comprit que le lendemain, alors que son père était sous les verrous, qu’elle n’aurait pas dû, et le soir d’après, elle fut giflée par Jacob.

Ce soir là, Nicky, elle était en pleurs. L’un de ses pères la frappait, alors qu’elle disait la vérité. Puis, au petit matin, après une nuit infernale, Nicky, elle tenta de se défendre, enfin. Mais Nicky, elle se fit frapper si fort par la botte de son père, qu’elle se cassa le poignet, et elle se fit trainer jusque dans la boue où, refusant de partir de sa maison, elle se fit fouetter avec la ceinture de son paternel, et cogner à grands coups de pieds. Nicky, elle ne se réveilla que trois jours plus tard, dans un lit, où un homme la maintenait en vie. Nicky, elle ne sut jamais son nom, mais elle sut qu’elle lui devait la vie, et l’homme en question, il l’obligea à le rembourser. Après avoir été marquée de force, au pubis, elle dut travailler pour lui. Son métier, à 12 ans, fut de se servir de son intimité pour le plaisir des porcs. Ainsi, elle devint une prostituée de force, et se fit dépuceler, salir, souiller par de gros hommes, moches, puants, dégueulasses. Elle dut même se servir de sa bouche, et fut ainsi dégoûtée à vie, et des hommes, et des pénis.

Quand, cependant, elle eut remboursé sa dette, Nicky, elle n’avait pas de quoi vivre. Elle avait 16 ans, et elle se retrouva dans une ruelle à sucer son camarade d’enfance, Leonardo. Lorsque celui ci la critiqua, Nicky, elle le mordit si fort qu’il hurla à la mort, puis elle lui donna de solides coups de pieds là où ça fait mal, avant de partir, en crachant sur lui…

Par la suite, Nicky, elle se décida à faire quelque chose d’autre de sa vie. Depuis ses douze ans qu’elle allait, aux heures de fermetures, en cachette à la bibliothèque, Nicky, elle connaissait des lois, des textes anciens. Nicky, elle était suffisamment cultivée pour tenter de se faire embaucher comme stagiaire dans une école.
Mais Nicky, à la place, devint la préceptrice d’une petite famille de riche, en mentant sur son CV. La faille fut découverte, mais la vieille mère la garda tout de même, et Nicky, elle assista à la fondation du Parti Féministe par Margaret Eisenstein – la grand-mère biologique de Nicky, mais celle ci ne le sut jamais -.

En 2049, à la veille du 19ème anniversaire de Nicky, Margaret décéda, en demandant dans son testament à ce que sa protégée, Nicky Hellburn, lui succède.
Ainsi, Nicky devint leadeuse du Parti Féministe d’Autriche, et l’on entendit des discours comme celui ci :

« Aujourd’hui, Mesdames, Mesdemoiselles… C’est un grand jour. Notre bien aimée Margaret s’en est allée, mais nous avons remporté plus de 35 % des voix. Que Margaret nous observe, qu’elle nous entende, et qu’elle le sache : SES EFFORTS N’ONT PAS ETE VAINS ! Dans ma jeunesse, j’ai subi des choses terribles. Dans notre passé, nous avons vu, entendu, ou même parfois fait, des choses ignobles. Mais nous sommes toutes là. Et quelques soient nos fautes, si nous sommes réunies sous cette bannière, et si 35 % des Autrichiens et Autrichiennes nous ont choisies, alors, je vous le dis, nous sommes toutes pardonnées, ou vengées. Oh, non, bien sûr, notre conscience, notre cœur, notre âme, et peut être notre corps ne vont pas bien, mais sachez une chose… (elle s’écarte du pupitre, s’avance, et soulève son tee shirt, laissant voir les dégâts causées par les coups de Jacob dans son enfance, ces cicatrices, petites, fines, mais nombreuses, au milieu de son ventre) … NOUS NOUS RELEVERONT, ET NOUS IRONS CRIER AUX 26 % QU’ILS NOUS RESTENT A CONVAINCRE, QUE NOUS SOMME FORTES ! Avec moi !! NOUS SOMMES LES FEMMES, ILS SONT LES RESTES ! NOUS SOMMES LES REINES, ILS NE SONT RIEN !!! NOUS SOMMES DES FEMMES… (et le reste de la foule crie « ILS SONT DES PORCS » en réponse). Merci. Et toi, Margaret, regarde nous accomplir ton rêve… mon rêve… Notre rêve à toutes. »

Mais un jour, en rentrant dans son bureau, Nicky, elle sentit une drôle d’odeur, du chloroforme. Et Nicky, elle perdit connaissance pour se réveiller sur l’île, dans une nouvelle vie…

Laquelle donc ? – To be continued…
[/phistoire][phorsjeu pseudo="Nicky" age="19 ans" sexe="pourquoi pas " avatar="Annie Leonhart - Shingeki no Kyojin ( l'Attaque des Titans )" origine="Partenariat... Comme quoi, ça marche" suggestions="C'est vraiment par hasard que j'ai trouvé ce forum, mais j'en suis tombé amoureuse, alors pas touche ( nyaa, je rigole, je vous laisse y toucher hein /dead ) Blague mise à part, j'aime vraiment ce concept, bien joué ^__^"][/presentation]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicky Hellburn
avatar

Profil


23 messages.
Inscrit le 27/07/2015.
Chargée de comm. du Palais

 
MessageSujet: Re: Nicky Hellburn - une Lune prisonnière du Soleil de midi ( 100% - fiche achevée ) Mar 28 Juil - 1:42

Fiche actuelle achevée, j'attends une première lecture de notre Tyran bien aimée (ou une admin)

^_^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tyran
avatar

Profil


85 messages.
Inscrit le 01/06/2015.
Compte PNJ

 
MessageSujet: Re: Nicky Hellburn - une Lune prisonnière du Soleil de midi ( 100% - fiche achevée ) Mar 28 Juil - 23:45

[blog][btexte titre="Bienvenue!"]Tout est bon, la fiche est validée !
▬ Nous te proposons l'emploi de Chargée de communication du palais.
▬ N'oublie pas d'aller recenser ton avatar, demander un logement, et recenser ton métier ![/btexte][/blog]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://we-run-the-world.forumactif.org
Contenu sponsorisé

Profil


messages.
Inscrit le .

 
MessageSujet: Re: Nicky Hellburn - une Lune prisonnière du Soleil de midi ( 100% - fiche achevée )

Revenir en haut Aller en bas
 
Nicky Hellburn - une Lune prisonnière du Soleil de midi ( 100% - fiche achevée )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jerkan, La lune et le soleil réunis ~
» La haine et la répulsion, la lune et le soleil.
» Baignade sous le soleil de midi [Libre]
» Gagner des points d'EXP rapidement !
» Lena K. Sunamoon ~ Fée de la lune et du soleil à votre service ! {terminé}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Girls : We run the world ! :: Gestion des personnages :: Fiches des personnages. :: Fiches validées.-

Nos coupins ! ♥