Partagez | 
 

 Le contexte.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Tyran
avatar

Profil


85 messages.
Inscrit le 01/06/2015.
Compte PNJ

 
MessageSujet: Le contexte. Mer 3 Juin - 16:41



 
Contexte

B I E N V E N U E        A        V O U S     !
Le contexte du forum, l'histoire de l'île, le grand livre sacré ! C'est souvent par ici qu'il faut commencer votre lecture (avec le règlement!)... Nous espérons qu'il vous plaira ! ♥


 
Dans le courant des années 1920, une femme, une illustre inconnue, avait épousé un homme formidablement riche qui la couvrait de cadeaux. Mais sous les manteaux de vison et de fourrure de la belle femme se cachaient les bleus et marques de son mari. S'ils avaient toujours eu l'air d'être le couple parfait, le milliardaire faisait vivre un enfer à cette jeune femme dans le privé. L'enfer de sa dépendance au whisky, d'une enfance dure et d'une éducation par le châtiment corporel. Il entendait bien éduquer sa femme, la giflant dès qu'ils passaient le pas de la porte parce qu'elle avait oubliée le prénom d'un des invités, lui donnant des coups de ceinture car ses amis l'avaient trouvée un peu distraite, et enfin, la violant les soirs où il rentrait ivre et avec une libido égoïste.
Cet enfer dure trois ans. Trois ans de trop. Jusqu'à ce qu'elle décide, après une soirée passée avec des amies    de faire cesser ce manège. Trop de femmes souffraient en silence, et il fallait rompre ce silence. Ou plutôt, il fallait échapper à cette loi du silence. Ce soir là, en rentrant, la jeune femme va, comme à son habitude, se coucher, allant attendre le retour de son ivrogne de mari. Seulement, cette fois ci, elle avait prévu un couteau de cuisine. Personne ne retrouva jamais le corps.

Il lui fallait désormais une solution pour fuir ce monde, pour créer un monde où les femmes seraient à l'abri de la violence et du sexisme qui régnait. Elle acheta pour quasiment rien une île perdue au beau milieu du pacifique. Son île. L'île de toutes les femmes qui souffraient, ou qui avaient souffert un jour ou l'autre dans leur vie.

La seule fois où des hommes mirent les pieds sur son île fut à ce moment là. De grands travaux eurent lieu sur l'île, afin de l'aménager, et de la rendre vivable. De là, elle du chercher des habitantes... Et le seul moyen qu'elle trouva pour cela, fut.. l'enlèvement ! Les femmes étaient raptées, puis amenées sur l'île, où elles devaient reprendre une vie "normale". C'était risqué et ne passait pas facilement inaperçu, mais il lui fallait une population, et elle aurait été bien embêtée de n'avoir que quelques individus parsemés sur une grande île. Leurs maris s'interrogèrent pour certaines, cependant, aux yeux du monde, elles périrent dans des "accidents", et ne laissaient derrière elles qu'un testament, une dernière volonté exprimant de céder toute leur fortune à des œuvres de charité bien spécifiques. Bien sûr, ces œuvres de charité n'étaient que façades pour récupérer le capital dans la banque de l'île, chacune gardant avec elle leur compte, qui fournissait bien assez pour vivre jusqu'à la fin de leurs jours et au-delà.

L'île prospérait, mais aucune de ses habitantes ne savait pourquoi elle était là. A force de parler entre elles, les femmes découvrirent que les plus jeunes arrivantes sur l'île avaient 20 ans et que les plus âgées en avaient 40, et qu'elles avaient toutes subit un rejet venant de la gent masculine ou une agression, à un moment ou à un autre de leur vie, que ce soit durant leur enfance, ou plus tard. Oh, bien sûr, certaines d'entre elles tentèrent de fuir, mais sans succès. La fondatrice de l'île, « Le Tyran » comme on l'appelait sur l'île veillait au grain, instaurant bien rapidement un régime autoritaire sur l'île.

Au cours des années 1980, une des femmes de la communauté disparut mystérieusement. Il s'avéra qu'en fait, c'était la fondatrice de l'île qui avait besoin d'une remplaçante, de quelqu'un pour contrôler l'île et ses habitantes. Quelqu'un qui devrait choisir qui viendrai, qui elles enlèveraient, et quelle politique appliquer sur l'île. La fondatrice, heureuse, mourut peu après, en paix avec elle même, car elle avait atteint son but dans la vie. Elle avait réussit à sauver des femmes, mais… Ce n'était qu'un début.

La vie continuait, paisiblement, sans accroc. Chaque habitante était heureuse à sa place, et était bien mieux dans sa nouvelle vie que dans l'ancienne, apprenant et/ou exerçant un métier qui lui plaisait, où elle était heureuse et épanouie. Et puis, internet fit son apparition, forçant l'île se prémunir de satellites et autres réseaux d'espionnage. En vérité, elles tirèrent habilement leur épingle du jeu en émettant d'elles-même des "réseaux sociaux" car, par ce biais, elles pouvaient parler à la Terre entière, voire même la manipuler, sans jamais avoir besoin de sortir de l'île. Ingénieux, n'est-ce pas ? Le Tyran était bien entourée, et toujours prête à protéger l'île.

Le plus grand changement dans la vie des habitantes de l'île intervint après les progrès médicaux de 2030; en effet, le premier tiers du 21è siècle avait vu arriver de nombreuses avancées techniques, comme des modifications génétiques d'embryons, qui permettaient de choisir le sexe du bébé, ce qui fit que, sur le continent, des filles naquirent avec des pénis, et des garçons avec un vagin. Cependant, les scientifiques de l'île réussirent un tour de force encore plus grand ; créer une contraception qui permettait aux femmes de n'avoir que des filles. Cet implant contraceptif fut baptisé « NoManEX », et, mit en place un peu trop tôt, il s'avéra que ce contraceptif forçait en vérité les embryons mâles à se développer comme des embryons femelles...exception faite de l'organe génital! Drame pour les unes, chance curieuse pour les autres, cette nouvelle tranche de la population -appelés Erotes au pluriel, Eros au singulier, tandis que les natives prirent le nom d'Aphrodites- donna lieu à de sévères débats politiques jusqu'à ce que finalement, on en arrive à la conclusion que ces personnes se sentaient femmes et c'était ce qui comptait !

Sur le continent, ces personnes différentes firent naître une xénophobie, surtout vis à vis des femmes à pénis; ce qui était d'une violence rare aux yeux de Tyran, qui les fit enlever par masse, afin de gonfler les rangs des Erotes.

Aujourd'hui, en 2050, Erotes commencent à arriver sur l'île, et il y a déjà eu des cas de grossesses au sein de la dystopie. Les bébés sont gardés dans un lieu secret, et ne reviennent sur l'île qu'à leur dix-huitième anniversaire ! Avec l'enlèvement des premiers bébés, un soulèvement eut lieu, sur l'île. Les femmes voulaient leurs enfants, et se révoltèrent contre « Le Tyran » -deuxième du nom-, qui annonça qu'elle était mourante, et qu'elle ne pourrait désormais plus rien pour elle. Elle passa les dernières années de sa vie à former un des bébés enlevés, pour qu'elle devienne le troisième Tyran.


  © Contexte rédigé par Tyran, merci de ne pas reproduire, ni copier.

 


 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://we-run-the-world.forumactif.org
 
Le contexte.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Contexte # Dans quel contexte vivons nous ?
» Contexte évolutif
» Contexte de Nox Aeterna
» Contexte One Piece Requiem
» Le Contexte du RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Girls : We run the world ! :: Administration :: L'histoire.-

Nos coupins ! ♥